Rechercher
  • Maxime Brastel

Quel avenir pour les réseaux d'écoles du supérieur ?

Nous vous livrons ici le témoignage d’un étudiant représentant son école de commerce sur un salon : « L’un de mes projets majeurs de cette année de Master 1, c’est l’organisation d’une cellule de crise. Nous devons réaliser un clip mais ne savons pas comment faire. Aucun membre de l’équipe ne sait faire de montage vidéo ». Le réseau d’écoles de cet étudiant compte pourtant plusieurs écoles d’audiovisuel dans ses rangs.

Au-delà de proposer des formations répondant au marché du travail, l’objectif d’un réseau n’est-il pas de créer des synergies inter-écoles, effectives sur la durée ? Il en va de même pour les différents UFR* d’une université.

Les milliers de témoignages recueillis par notre équipe pendant un an dans les établissements et sur les salons étudiants viennent appuyer le constat suivant : les réseaux d’établissements du supérieur ne misent pas assez sur la complémentarité de leurs formations.

C’est là ce qui différencie les réseaux actuels des supers réseaux de demain.

Pourquoi les dispositifs mis en place par les établissements sont-ils insuffisants ?

Si des événements fédérateurs ont bien lieu dans l’année, ils sont trop ponctuels par nature pour générer des synergies durables entre les écoles.

Les hackathons en sont un bel exemple : réunir quelques fois par an des étudiants de formations complémentaires pour stimuler la création de projets est une initiative intéressante, mais bien trop éphémère. L’inspiration nécessaire à la création d’un projet ne peut pas être conditionnée par un calendrier : les bonnes idées surviennent à tout moment de l’année !

Quels enjeux à saisir pour les établissements du supérieur ?

Les solutions numériques ne doivent pas être envisagées comme un département de votre établissement. Elles sont votre établissement !

L’acquisition d’outils numériques pertinents est un défi majeur pour les écoles en quête d’attractivité. Votre positionnement d’aujourd’hui en la matière conditionnera votre rayonnement de demain.

Le bon déploiement de ces solutions dépend d’un engagement nécessairement assumé de l’établissement : si nombre de structures commencent à opérer leur transition numérique, dans l’ensemble les démarches demeurent trop timides.

Afin de rester dans la course, les établissements devront répondre aux besoins concrètement exprimés par leurs étudiants, pas seulement ceux du marché du travail.


*UFR : (structure universitaire associant des départements de formation, des laboratoires et centres de recherche). -- Qu’est-ce qu’un super réseau ? Comment connecter efficacement tous vos étudiants par leurs compétences ? Comment professionnaliser davantage vos étudiants ?

Contactez-nous pour obtenir des réponses à ces trois questions !

200 vues
universiteach_logo_650x281_blue.png

© 2019 by Universiteach SAS